Connexion revendeur

Vous pouvez accéder au Portail Partenaires via le bouton à droite.

Boki châssis

La multiplicité des châssis du Reform Boki permet de répondre à toutes les attentes.

Cadre en acier MSH

Le cadre en acier MSH est un cadre robuste constitué de profilés en acier de construction modulaire. Les longerons sont des tubes pleins, tandis que le châssis est vissé et soudé. La construction modulaire permet de projeter très aisément différents empattements sur le cadre. En matière de qualité d’acier, les ingénieurs des véhicules municipaux Boki n’ont pas lésiné sur les moyens. C’est donc un acier MSH qui est utilisé. 

Il s’agit de profilés tubulaires de section carrée laminés à chaud en acier St52. Le laminage à chaud a pour avantage de ne pas rendre le matériau cassant, ce qui lui confère une réaction élastique aux charges dans certaines plages. Les conditions optimales pour une longue durée de vie malgré des travaux exigeants pour les collectivités. Le cadre peut également être commandé entièrement galvanisé sur demande.

Entraînement mécanique

Les modèles mécaniques de la gamme Boki 1152 sont pourvus en série d’une boîte mécanique à 5 rapports. Ces véhicules sont conçus comme des véhicules à grande vitesse et peuvent atteindre une vitesse maximale de 90 km/h. Avec son puissant entraînement mécanique, le Boki 1152 est le partenaire idéal pour le transport, le service hivernal et le nettoyage.

Sa boîte de vitesses mécanique à 5 rapports est disponible en option avec un rapport de démultiplication mécanique supplémentaire. L’activation du rapport de démultiplication permet de réduire la vitesse maximale de tous les rapports à environ 15 %. Cette plage de conduite est idéale pendant les travaux, pour se déplacer sur des terrains lourds, accidentés, des pentes raides, pour le franchissement de ruptures de terrains ou lorsque l'utilisation d'un outil porté requiert une vitesse de marche aussi basse que possible. De même, la démultiplication peut être activée pour obtenir une force de traction maximale du véhicule.

Le levier multifonctionnel avec changement aisé entre les 5 rapports se trouve sur la console centrale du véhicule. Les principales fonctions hydrauliques du Boki se pilotent également avec le levier multifonctionnel, à proximité immédiate du levier de vitesses. Le conducteur est ainsi déchargé et bénéficie d’un confort d’utilisation maximal.

La transmission se fait du levier de vitesses à l’essieu arrière. La transmission intégrale de série peut être activée à tout moment. Pour un transport encore plus performant, le Boki 1152 T est une version à 3 essieux qui offre une charge utile allant jusqu’à 4 tonnes.

Entraînement hydrostatique

Les modèles Boki à transmission hydrostatique sont pourvus de différents équipements. De puissantes pompes et moteurs à cylindrée variable à piston axial garantissent un entraînement de conduite puissant et continu. Le circuit d’huile de la transmission hydrostatique est de conception fermée.

Dans la version de base, l’entraînement hydrostatique est assuré par une boîte de transfert et peut fonctionner sur 2 plages de vitesse. La démultiplication de vitesse d’environ 50 % se fait ici par voie électrohydraulique. Avec une démultiplication mécanique supplémentaire disponible en option dans la boîte de transfert à 2 rapports, la transmission hydrostatique permet, avec ses 4 plages de vitesses, une adaptation en continu de la vitesse de marche aux conditions de travail données.

La transmission hydrostatique se fait du moteur diesel à la pompe de réglage, laquelle forme un circuit hydraulique avec le servo-moteur, puis aux roues via une boîte de vitesse à changement de gamme à 2 paliers en aval.

La commande de la transmission hydrostatique est assurée au moyen du levier multifonctionnel. Ce dernier est guidé dans une grille de commutation et permet au conducteur de présélectionner très aisément le sens de marche et la vitesse. Le levier multifonctionnel permet également de commander les principales fonctions hydrauliques à l’avant du véhicule.

Modes de direction

Tous les véhicules municipaux Boki sont équipés en série d’une direction avant et d’un angle de braquage pouvant atteindre 40 degrés. Une direction intégrale, direction arrière ou marche en crabe est disponible sur demande. Le Boki peut ainsi franchir aisément les virages et ruelles les plus serrés.

Transmission intégrale / Verrouillage

Tous les REFORM Boki hydrostatiques sont dotés d’une transmission intégrale activable et d’un différentiel autobloquant, et sont ainsi parés au mieux pour chaque intervention. En cas de problèmes de traction, le différentiel bloque automatiquement et améliore ainsi la propulsion. Il est aussi possible d’opter pour des blocages mécaniques activables manuellement. Sur demande, tous les véhicules municipaux Boki peuvent être équipés sur l’essieu arrière d’un blocage différentiel à 100 %.

Essieux / suspension / blocage des essieux

Des essieux rigides sont montés en série sur tous les véhicules municipaux Boki. Selon le modèle, la charge par essieu peut atteindre jusqu’à 3 500 kg sur l’essieu avant et 4 000 kg sur l’essieu arrière. Le grand confort de la suspension, qui se ressent même à des vitesses pouvant atteindre 90 km/h, est assuré par des ressorts à lames paraboliques avec des stabilisateurs et des amortisseurs. Pour les interventions nécessitant des outils portés lourds à l’avant, le véhicule peut être doté en option d’un blocage d’essieu.

Vitesses de pointe

Selon la version et le domaine d’utilisation, les véhicules municipaux Boki sont disponibles avec différentes vitesses. Ainsi, le Boki à transmission hydrostatique roule en série à partir de 40 km/h, mais sa vitesse de pointe peut être relevée jusqu’à 62 km/h sur demande. Sur les modèles à transmission mécanique, la vitesse de pointe de série est de 90 km/h. Plus rien ne s’oppose donc aux trajets de déplacement jusqu’au lieu de travail.

Dimensions

Le Boki peut être commandé sur mesure pour tout type de travail. Selon le modèle, il existe trois largeurs de cabine de 1,3 m, 1,4 m ou 1,7 m. Le véhicule se faufilera ainsi même dans les espaces les plus restreints.

L’empattement varie également selon le modèle, jusqu’à 5 longueurs différentes entre 2 050 mm et 3 100 mm. Il est ainsi toujours possible de configurer le véhicule idéal en fonction de l’usage prévu.

Poids

Une charge utile élevée est cruciale quels que soient les travaux à effectuer. Les ingénieurs y ont donc particulièrement veillé lors du développement des véhicules municipaux Boki. Ainsi, le poids total maximum admissible va de 6 500 kg à 7 490 kg selon les modèles. La charge utile peut atteindre jusqu’à 4 000 kg. Un équilibre parfait entre essieu avant et arrière permet en outre d’exploiter pleinement toute la charge utile. Plus rien ne s’oppose donc à une journée de travail efficace.