Connexion revendeur

Vous pouvez accéder au Portail Partenaires via le bouton à droite.

Châssis léger Motech

Le REFORM Motech est doté de différentes motorisations selon l’application et la gamme de produits. Les différentes séries peuvent également se différencier au niveau de l’interface avec les outils portés.

Série CM

La série CM, compacte, est pourvue en série de boîtes de vitesses mécaniques. Selon le modèle, il s’agit d’une boîte à inversion à 2 ou 3 rapports. Le changement de rapports se fait au moyen d’une commande à crabots particulièrement souple.

Selon le modèle, les roues sont entraînées par un essieu rigide traversant, un essieu avec différentiel à blocage ou un différentiel à blocage avec frein de direction. L’ensemble de l’entraînement de la série CM convainc par sa construction légère et compacte. Le modèle d’entrée de gamme est ainsi un vrai poids-plume avec ses 61 kg. Qu’il s’agisse d’un entraînement pour faucheuse, d’une balayeuse, d’une fraise à neige ou d’une fraiseuse de sol, l’outil porté est entraîné mécaniquement par la boîte de vitesses.

En fonction du modèle, on trouvera un embrayage à sec à cônes ou un embrayage multidisques à bain d’huile avec fonction PowerSafe®. L’embrayage à bain d’huile hydraulique avec fonction PowerSafe® permet des manœuvres particulièrement sécurisées. Il protège l’opérateur ; dès que le levier homme-mort est relâché, le moteur continue de tourner mais l’outil de travail et l’entraînement de conduite sont arrêtés et freinés.

Série M

La transmission manuelle installée dans la M-Line a été développée pour des pentes extrêmement raides et impressionne par sa robustesse et sa durabilité. Le changement de vitesse s'effectue par une commande à griffes qui fonctionne sans à-coups. Le nouvel embrayage sans usure MotionContol assure un confort de conduite optimal et une sécurité maximale. Cet embrayage multidisque à bain d'huile assure que dès que la poignée de l'homme mort est relâchée, l'outil de travail et l'entraînement de translation sont arrêtés et freinés et le moteur continue à tourner. 

Un inverseur à 3 vitesses est monté sur tous les modèles. Selon le modèle, l'entraînement des roues se fait par un essieu avec différentiel verrouillable ou un essieu avec embrayages de frein de direction.

L'ensemble de l'entraînement a été spécialement conçu pour les pentes extrêmes. Outre un poids propre faible, la répartition optimale du poids et donc la position de l'essieu ont joué un rôle important dans le développement. L'accessoire, qu'il s'agisse d'une faucheuse ou d'un broyeur à faucille, est entraîné mécaniquement par le boîtier. Un embrayage à sec conique est installé sur tous les modèles. 

Série RM

La série RM est dotée en série de la transmission hydrostatique. Cette technique permet de rouler en marche avant et arrière en continu, sans avoir à embrayer ni à changer de rapport. Cette série est ainsi celle qui offre le plus de confort de tous les Motech.

Dans ce système, une pompe hydraulique envoie l’huile par l’intermédiaire de vannes de direction jusqu’aux moteurs de roues montés directement sur ces dernières. Ces robustes moteurs hydrauliques garantissent une transmission toujours optimale de la puissance d’entraînement vers les roues ; en effet, les deux roues sont toujours entraînées, ce qui garantit en toute situation une traction et une sécurité maximales.

La puissance d’entraînement nécessaire aux outils portés est transmise mécaniquement du moteur au raccordement des outils. La prise de force bénéficie ainsi d’un très fort rendement. Grâce à leur transmission hydrostatique, tous les outils portés tournent constamment à un régime de travail optimal, quelle que soit la vitesse de marche. Selon le modèle, l’embrayage est un embrayage à sec à cônes ou un embrayage électromagnétique.

Concept de châssis

Le concept de châssis est commun aux trois séries. À l’arrière se trouve un moteur essence 4 temps. Selon le modèle, l’arbre de transmission du moteur accueille l’accouplement pour l’entraînement de conduite ou des outils. Au centre et selon la série se trouve le carter de boîte de vitesses ou le carter de l’hydrostat comme élément porteur. L’essieu est intégré dans le carter en question.

Selon l’utilisation, la position de l’essieu joue un rôle décisif ; c’est pourquoi il existe des modèles de Motech avec réglage d’essieu. À l’avant se situe l’interface avec les différents outils portés, dans laquelle la prise de force est intégrée. Selon l’utilisation, cette interface accueille un entraînement avec barre de coupe, un tondobroyeur, une fraise à neige, etc.

Série CM

Série M

Série RM

Interface avec l’outil porté

L’interface centrale joue sur tous les modèles de Motech une double fonction. Elle est d’une part responsable de l’entraînement de l’outil, et sert d’autre part de point de connexion avec ce dernier, ayant ainsi un rôle porteur.

La vitesse de rotation de la prise de force est parfaitement adaptée au Motech et à l’outil porté afin de garantir des résultats impeccables et un grand confort de travail. Selon la série et le modèle, il est également possible de choisir entre deux vitesses de rotation de la prise de force. Le Motech devient ainsi encore plus universel et surtout encore plus efficace.

Les trois séries présentent une interface différente. Outre le sens de rotation de la prise de force, elle diffère également par la forme du raccordement.